24
mar 2013
- 9 – HABEMUS PAPAM
Posté dans Fables par lesfablesdechabreh à 6:10 | Pas de réponses »

 

L’agitation est à nouveau perceptible dans la gouttière sous les toits du Vatican car c’est l’émoi chez les merles restés à l’écoute sous la fenêtre providentielle depuis la désignation du nouveau pape.

Le temps de mettre la patte à la confection des nouveaux nids est proche, mais ce n’est pas le plus important pour nos merles jaseurs car, si un pape s’est désisté, un autre est arrivé et celui-là s’est aussitôt révélé différent de ses prédécesseurs, et cette différence trouve des échos au sommet du bâtiment.

- Ils ne cessent de se demander s’ils ont bien fait de lui donner la majorité des voix, siffle un jeune familier des lieux bien campé sur ses deux pattes au rebord de la gouttière.

- Qui ça, ils ? demande un nouvel arrivant attiré par l’agitation.

- Les cardinaux, tiens ! Ceux qui nous font régulièrement profiter de leurs débats dans le secret de cet espèce de défouloir. Le pape n’est désigné que depuis quelques jours et déjà il y a du questionnement.

- Ils étaient probablement preneurs dans le tiers qui n’a pas voté pour lui, tout simplement, suppose l’arrivant.

- Justement, ce n’est pas si simple, avance un vieux merle à la voix éraillée qui a aussi entendu les cardinaux, sur les trois personnages qui discutent encore en cet instant, il y en a un qui a voté pour lui et qui se demande maintenant s’il ne s’est pas trompé.

- Quelqu’un a une idée du pourquoi de ce retournement ? reprend le jeune familier.

- Il l’a dit clairement, il me semble, intervient un autre de ceux qui ont entendu le début du débat, le nouveau pape ne s’est pas comporté comme sa fonction l’exigeait. Il n’a pas arboré les atours habituels, il n’a pas prié d’abord pour la foule et les chrétiens avant de les bénir, mais a au contraire demandé à cette foule de prier pour lui et il s’est courbé pour recevoir sa prière.

- C’est vrai, et il s’est même promené dans les rues, renchérit quelqu’un, et c’est un comportement qui va, selon nos trois plaignants, à l’encontre des usages.

- Ce qui explique sans doute pourquoi l’un d’eux a fait allusion aux fameuses prophéties de Saint Malachie.

- Mais c’est vrai ça ! s’exclame un autre des merles présents, les comploteurs avaient déjà évoqué ce sujet par le passé. Ce pape est le cent douzième, le dernier de la liste du saint.

- Evidemment, et son attitude le différentie de ses prédécesseurs, et c’est ce qui fait peur dans la soupente. Il est sociable, préoccupé des pauvres, humble lui-même.

- Mais alors, s’interroge le jeune familier des lieux qui n’a rien oublié de ce qu’il avait déjà entendu, celui-là serait Pierre ?

- Tout juste, confirme la voix éraillée du vieux, et Pierre c’est l’annonce de la pagaille dans l’Eglise, le jugement du peuple par Dieu et la destruction de Rome, selon les prévisions de Malachie, « La gloire de l’olivier » étant la dernière étape avant la fin de l’Eglise dans de multiples tribulations.

- Si j’ai bien entendu ce qu’à dit l’un des cardinaux, il a été question du retour de Pierre, le tout premier Pierre, le fondateur en quelque sorte ?

- Exact, mon jeune ami, confirme l’ancien en ébouriffant ses vieilles plumes, et je peux même en rajouter sur le sujet car le Vatican regorge de rumeurs depuis toujours sur ce Pierre le Romain, et probablement aussi dans tout le monde chrétien.

- Mais alors, s’interpose une petite femelle un tantinet gênée par la présence majoritairement mâle de l’assemblée, pourquoi François ?

- Eh oui ! Pourquoi François et non Pierre ? reprend le jeune. Les cardinaux devraient être rassurés. Avec ce nom il n’y a pas danger sur la profession.

- Un peu de respect, jeune merle ! se rebelle l’ancien. Ce n’est pas a proprement parlé une profession, même s’il s’agit du patron de l’Eglise et que ses prédécesseurs se sont comportés comme si l’Eglise était une entreprise.

- Quelque chose a vraiment changé, alors ?

- Oui, et il semble que certaines robes rouges l’ont compris. François, fait référence à Saint François d’Assise, mais aussi et peut-être surtout à la Fille Aînée de l’Eglise, à la France, à Français. Il n’était pas possible à l’entité qui occupe pour un temps ce corps d’homme de se présenter sous le nom de Pierre, que ce soit Pierre le Romain ou Pierre II.

- Ne devait-il pas y avoir des évènements graves pour annoncer le retour de Pierre ?

- Que voilà un jeune avec un esprit particulièrement alerte ! Les tribulations annoncées doivent avoir lieu durant le pontificat, même si d’aucuns estiment qu’elles ont déjà commencé. Les scissions dans la chrétienté, l’agressivité de l’islam, les démêlées au cœur même du Vatican permettent d’y voir des prémices.

- Alors, s’il ne s’agit là que de prémices… s’inquiète le jeune merle sans oser aller plus loin dans sa pensée.

- Tu as raison, jeune impertinent qui ne va pas au bout de son raisonnement. Malachie annonce bien la destruction de Rome. Il y aura bien plus que de simples tribulations et ce pape est un jésuite, c’est même le général des jésuites, et il peut compter sur l’aide de toutes ses troupes partout sur la planète. Personne ne s’est demandé pourquoi cet homme, déjà en passe d’être papable lors de l’élection de Benoit XVI, avait alors refusé cette possibilité de participer à la finale.

- Et toi tu connais la réponse ?

- Au fil des ans j’ai beaucoup écouté, et il passe dans Rome toutes sortes de gens qui se posent des questions et imaginent des explications. Chrétiens, musulmans, bouddhistes, croyants, athées, intelligents, stupides, raisonneurs, connaisseurs, simples bavards, tous ont des idées, mais peu ont la synthèse et à la longue il y a une petite lumière qui s’est allumée dans ma tête.

- Et alors ? font d’une même voix le jeune et la petite femelle.

- Ma petite lumière me dit que c’est bien Pierre qui est dans le corps de François, le dernier pape. Dernier parce qu’après lui il n’y aura plus besoin d’Eglises, de bâtiments pour prier, de prêtres ou autres dignitaires des différentes religions actuelles pour baliser la route car Dieu sera présent au contact direct de chaque être. C’est ça que symbolise avant tout l’image de la destruction de Rome, de Rome et des autres lieux sacrés religieux évidemment. Destruction mentale, pas physique. Quoi que…Ce sera ça l’homme de l’ère du Verseau.

- Pourquoi François n’a-t-il pas entamé ce processus quand la première possibilité lui en a été donnée ? avance un autre ancien, silencieux jusque-là.

- Probablement parce qu’il n’était pas encore près, que sa réincarnation n’était pas aboutie et que Saint Malachie l’avait vu, comme pour les autres. Et pour qu’un évènement destiné à bouleverser le cours des choses intervienne, il faut que la situation générale s’y prête et il se pourrait bien que ce soit maintenant le cas. Trop de monde sur la planète, trop de destruction des ressources, trop de rivalités entre les peuples, trop de tout et pas assez d’amour entre les hommes ou vis à vie de la Nature. Une nouvelle guerre mondiale pourrait se profiler à l’horizon par la faute de la surpopulation et du fanatisme religieux.

- Tu me fais peur, pleurniche la petite femelle.

- Tu as peur de ne plus pouvoir faire ton nid sur ton arbre préféré ? Ce n’est pas encore pour demain, jeune merlesse. Pierre était un compagnon de Jésus et il achève maintenant la mission entamée il y a 2000 ans. Lui seul sait ce qu’il va advenir des hommes. Ce qui me préoccupe tout de même, c’est l’âge du corps dont il doit s’accommoder pour cette mission.

- Qu’est-ce que son âge…

- Réfléchissez. Les tribulations et destructions prévues, c’est pour son pontificat, et à moins qu’il ne soit immortel, le temps pour l’humanité actuelle est désormais lié à la durée de vie dont il va disposer. Il va falloir que l’humain change très vite s’il veut atteindre en nombre l’ère du Verseau et s’il ne veut pas être réduit à quelques individus lorsque le Juge redoutable annoncé sera passé. Les menaces de juillet 1999 par Nostradamus et de décembre 2012 par le calendrier Maya n’auront alors été que des avertissements. 

 

 

 

                                                                    Antoine CHABREH


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Inspiration sans Nom |
andreana's heart shaped box |
une prof pour ses élèves |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | impressionsexpressions
| L'itinéraire égaré
| Chez Mireille